Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bien-être et Psycho
  • Bien-être et Psycho
  • : Association de Praticiens spécialisé(e)s en Hypnose Ericksonienne, PNL, Relaxation thérapeutique, Communication Non Violente, Coach de vie. Musicothérapie, Art-thérapie, Massage "Bien-être". Nos praticiens reçoivent en séances individuelles et animent des stages et des ateliers.
  • Contact

Joëlle Denjean

  • Bien-être & Psychothérapies
  • Thérapeute spécialisée en Hypnose Ericksonienne, PNL, Relaxation thérapeutique, Communication Non Violente et Coaching de vie.
et, Rédactrice Web de l'Association TERHAPPY.
  • Thérapeute spécialisée en Hypnose Ericksonienne, PNL, Relaxation thérapeutique, Communication Non Violente et Coaching de vie. et, Rédactrice Web de l'Association TERHAPPY.
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 09:10

La musique est un puissant langage. La mélodie, le rythme, les sons déclenchent des sensations, des émotions et active notre imagination.

 

La musique est utilisée en hypnose et en relaxation thérapeutique,  pour générer un état émotionnel positif (par exemple le calme, la sérennité, la joie, la douceur) afin de mieux gérer le stress, le mal-être, les pensées négatives, la douleur...

 

Si vous n' entendez pas la musique, votre moteur de recherche (par ex Firefox, IE) demande à ce que vous activiez le Plugin vlc

A écouter : La musique et ses bienfaits thérapeutiques
A écouter : La musique et ses bienfaits thérapeutiques
A écouter : La musique et ses bienfaits thérapeutiques
A écouter : La musique et ses bienfaits thérapeutiques
A écouter : La musique et ses bienfaits thérapeutiques
A écouter : La musique et ses bienfaits thérapeutiques
A écouter : La musique et ses bienfaits thérapeutiques
A écouter : La musique et ses bienfaits thérapeutiques
A écouter : La musique et ses bienfaits thérapeutiques
A écouter : La musique et ses bienfaits thérapeutiques

FAITES LE TEST 

  1. Concentrez-vous, fixer votre attention sur la musique et les images.
  2. Ecoutez-la plusieurs fois dans la journée (surtout si vous vous sentez stressé ou préoccupé).
  3. Observer les effets bénéfiques, cette musique sera pour vous comme un ancrage (terme employé en PNL) comme un déclencheur positif  pour évacuer le stress, le "mal-être" et, retrouver la sensation d'un moment agréable, juste en fredonnant l'air de cette chanson.

Cette musique vous est donnée comme exemple (grâce à Sud'Music), vous pouvez bien-sûr choisir votre propre musique et vos propres images ....

 

VOTRE COMMENTAIRE

  1. Avez-vous apprécié ce test ?
  2. Avez-vous été sensible à cette musique ?
  3. Avez-vous aimé le défilement de ces images ?

Merci de nous adresser vos réponses grâce à votre commentaire

Repost 0
17 février 2015 2 17 /02 /février /2015 19:33
Repost 0
17 février 2015 2 17 /02 /février /2015 14:55
Troubles du sommeil : l’hypnose fait aussi bien que les somnifères

"Avoir recours à l’hypnose plutôt qu’aux somnifères peut s’avérer bénéfique : elle allonge de 80 % la durée du sommeil profond, réduit le temps d’éveil, sans effets secondaires." article paru sur EGORA et tiré de Recherche par F. Na le 11-06-2014

"Cette méthode s’avère efficace pour un sommeil lent profond de qualité. C’est en tout cas ce qu’affirme une petite étude (70 femmes) parue dans l’édition de juin de la revue Sleep. L’approche est prometteuse puisqu’elle ne comporte pas les effets secondaires des médicaments, tout en offrant une efficacité comparable.

Les femmes qui ont participé à cette étude étaient jeunes et en bonne santé. Elles se sont présentées au laboratoire pour une sieste diurne de 90 minutes. L’objectif : parvenir à un sommeil de qualité grâce à l’hypnose et mesurer objectivement l’impact de la méthode. Pour cela, les chercheurs des universités de Zurich et Fribourg (Suisse) ont réalisé des électro-encéphalogrammes pendant le sommeil des participantes.

Avant de commencer l’étude, les chercheurs ont évalué l’influençabilité des participantes, c’est-à-dire à quel point l’hypnose sera efficace. Elles ont été séparées en deux groupes : fortement ou faiblement influençables. La moitié des femmes a écouté une bande d’hypnose, l’autre moitié une bande neutre. Puis elles se sont endormies.

Chez les femmes très influençables, l’hypnose a permis de réduire le temps d’éveil jusqu’à 67 %. La durée du sommeil lent profond, elle, s’est allongée de 80 %. C’est une période clé du sommeil : elle permet la récupération physique et mentale, mais sert surtout à activer la mémoire, sécréter les hormones de croissance, stimuler la réparation cellulaire et le système immunitaire. Cette technique d’hypnose n’est efficace que sur le sommeil profond, mais de manière indéniable, affirment les chercheurs, qui ont réalisé plusieurs expériences de contrôle pour s’en assurer.

"Ces résultats pourraient être d’une importance capitale pour les patients ayant des troubles du sommeil et les adultes plus âgés. A la différence de nombreux médicaments somnifères, l’hypnose n’a pas d’effets secondaires", commente Marden Cordi, co-auteur de l’étude. Autrement dit, toute personne réceptive à l’hypnose pourrait en tirer avantage."

Repost 0
Ter' Happy - Développement Personnel & Thérapie (Hypnose PNL CNV) Montpellier - dans Articles-Audio-Vidéo
commenter cet article
23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 00:01
Thérapies cognitives et comportementales, EMDR, analyse transactionnelle, PNL, hypnose, méthode Vittoz... l'offre psy s'est démultipliée

Thérapies cognitives et comportementales, EMDR, analyse transactionnelle, PNL, hypnose, méthode Vittoz... l'offre psy s'est démultipliée

"Dans l'histoire des psychothérapies, on observe un va et vient entre l'Europe et les Etst-Unis. Dès la fin du XIXème siècle en France il existe deux grandes écoles d'hypnose, à Paris et Nancy. La psychanalyse apparaît avec la publication en 1899 de "L'Interprétation des rêves" de Sigmund Freud. Aux Etats-Unis Milton Erickson (1901-1980) consacre de nombreux travaux à l'hypnose thérapeutique et propose une approche innovante.

Aujourd'hui on est à nouveau dans une phase de créativité en Europe. Les nouvelles thérapies, ou thérapies brèves, prétendent guérir. Contrairement à la psychanalyse qui propose de comprendre pour mieux vivre magré un traumatisme, il s'agit d'effacer la trace cérébrale, la trace psychique pour que la personne ne souffre plus.

Un grand nombre de ces thérapies brèves sont reprises dans une vision de l'homme orientaliste ou néognostique. Ce qui donne une raison supplémentaire au chrétien de s'en méfier. Mais il faut distinguer l'outil de la doctrine. On peut se lancer dans une psychanalyse sans adhérer à la vision matérliste de Freud. Pour certains chrétiens, le meilleur des guérisseurs est Jésus. Là encore, il faut distinguer salut, l'union avec Dieu, et la santé, c'est-à-dire l'harmonie intérieure.

Notre société est-elle obsédée par la guérison ? C'est un signe de bonne santé que de vouloir sortir de sa souffrance. Mais la santé n'est pas le bonheur mais la condition du bonheur. Pascal Ide le rappelle : le bonheur n'est pas d'être bien avec soi ou de s'estimer soi-même. L'homme ne se trouve que dans le don sincère de lui-même. Les nouvelles thérapies ne garantissent pas l'ouverture à l'autre, la prise de risque, l'engagement. Il s'agit d'être bien connecté avec soi pour être bien connecté à l'autre."

Emission sur rcf.fr Béatrice Soltner reçoit Pascal Ide

Repost 0
23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 17:35
Repost 0
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 14:02

La science franchit le pas de la manipulation, elle touche à l'ADN et ... fait naître un mouton phosphorescent ! Au nom de la médecine, pas de limite ?

Repost 0
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 14:05

pour le bien-être de chacun et la qualité du lien qui nous unit aux nourritures terrestres

Repost 0
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 13:59
Repost 0